Circulez, il n’y a rien à voir


Prenez un notaire, candidat non déclaré, mais déjà en piste pour la mairie de Moissac, prenez un publiciste qui se prend pour un journaliste, chargé par son patron de tirer à boulets rouges sur le travail de la municipalité sortante… et vous avez le éniéme papier sur les travaux qui vont interdire la circulation, sur les braves gens empêchés tout soudain d’aller faire coucou à leur notaire, sur la brave restauratrice sommée de dire tout son mécontentement.
Si ça ce n’est pas du grand journalisme, je ne m’y connais pas. Une fois encore hier matin, la voix de son maître a bavé. Mais comme dirait notre désormais célèbre Pécuchet Tarn et Garonnais, la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s