Ne pas vendre la peau de l’ours…


Comment faire une majorité? M. Benech et son groupuscule baptisé opposition de droite commencent à s’inquiéter. Parviendront-ils avec leurs amis radicaux à l’emporter en mars prochain? Le doute les saisit. Alors tout naturellement, ils nous font un étrange couplet sur le FN, lorgnant sur cet électorat. L’oeillade est tellement prononcée, qu’à la fin ils se lâchent, persuadés qu’ils peuvent jouer la tête de pont. C’est ainsi qu’il faut comprendre leur appel aux Moissagais de bonne volonté. Le mot d’ordre est désormais « TSN », tout sauf Nunzi. Les électeurs trancheront, mais Benech et consorts pourraient bien être déçus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s