Moissac soutient les chasselatiers


Le chasselas, une des productions emblématiques de Moissac connaît d’énormes difficultés. Après un printemps calamiteux, le raisin, vendangé très tard est de qualité moyenne. Fragile, il se conservera mal et pourtant il remplit les frigos de la zone d’appellation. Cette mauvaise saison va affecter toute la filière, et donc suppose une réaction à la hauteur des enjeux économiques. C’est pourquoi, en dépit de minables manoeuvres politiciennes de certains représentants des producteurs, il est apparu nécessaire, au maire de Moissac, Jean Paul Nunzi,  d’appeler à faFête des fruitsire bloc autour des chasselatiers.

Lors du dernier Conseil municipal, la majorité a émis un voeu, voté par l’ensemble des élus encore présents :
« …Les difficultés des chasselatiers ont des conséquences néfastes sur l’économie locale… Le maire et le Conseil municipal feront tout ce qui est en leur pouvoir pour aider cette profession et demandent aux pouvoirs publics, à l’Etat, mais aussi au Conseil général et au Conseil régional de prendre toutes les dispositions susceptibles de les sortir de cette mauvaise passe »
Ce voeu a été transmis à tous les maires de la zone d’appellation pour qu’ils s’y associent.
A noter et c’est curieux que Claude Gauthier, qui n’avait pas cru devoir alerter Jean Paul Nunzi, sur la situation de sa profession, a quitté la séance et ne s’est donc pas associé à cette démarche, suivi en cela par Gilles Benech et Patrice Charles, le nouveau porte-drapeau du FN à Moissac.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s