Tarn et Garonne : la majorité présidentielle en charpie


Le PRG, comprenez les radicaux de JM Baylet, ont semble-t-il décidé de faire liste à part pour les prochaines municipales à Montauban. Il parait qu’ils n’aiment pas Roland Garrigues le candidat investi par le PS. La décision définitive devrait être prise cette semaine. Si cela se confirmait, le Tarn et Garonne ferait tâche au sein de la majorité présidentielle. Après Moissac que les radicaux veulent prendre, Montauban pourrait constituer la nouvelle pomme de discorde entre PS et PRG. Et ce jeu là pourrait avoir de très graves conséquences. A  Moissac,  le FN se retrouvera en  position de force, à Montauban,  les espoirs de la gauche de reprendre la ville seraient probablement ruinés.

Plus que jamais il est vital pour la gauche de rééquilibrer les forces dans ce département. Les prochaines cantonales seront l’occasion de rebattre les cartes. Mais quand on voit le comportement des radicaux singulièrement au Sénat, on peut se demander si la majorité présidentielle survivra jusque là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s