Une ambition citoyenne


 

Jean Paul Nunzi conduit la liste « Libres et ensemble pour Moissac ». Plus de 300  Moissagais ont signé l’appel de son Comité de soutien. Ils ont dit clairement leur désir de poursuivre et d’approfondir le chemin ouvert il y a plusieurs années. Ils ont dit clairement leur crainte de voir la ville tomber dans des mains inamicales, ils ont dit que la dissidence initiée par les conseillers généraux du PRG  conduirait, en cas de victoire, à donner les clés de la ville au Président du Conseil général. Moissac a certes besoin de continuité. Et Moissac a besoin de renouvellement. Et la voie du changement passe par une équipe sortante, fortement renouvelée, ouverte à toutes les sensibilités, à toutes les compétences, capable de représenter la sociologie moissagaise dans ce qu’elle a de plus créatif et entreprenant.

A l’heure où les communes moyennes craignent l’étranglement économique avec notamment une baisse très importante des dotations de l’état, Moissac doit muscler son équipe municipale, lui fixer des objectifs concrets. Priorité doit être donnée à l’économie, à travers une double approche : l’intercommunalité qu’il faut intégralement repenser, sans arrière pensée, ni rancoeur. Et les relations avec Toulouse,  la métropole régionale qui peut constituer une piste prometteuse à moyen terme. Le programme de cette équipe « Libres et ensemble pour Moissac » surprendra. Par son réalisme et son ambition en faveur des Moissagais. La liste emmenée par Jean Paul Nunzi  sera rendue publique au début de l’année prochaine. Les Moissagais pourront juger sur pièce.

En attendant, nous ouvrons, au 9 place des Récollets, la permanence de l’équipe Nunzi. On pourra découvrir un espace neuf, accueillant, moderne, à l’image des candidats qui se font déjà un plaisir de vous y recevoir afin de bâtir avec vous, pour Moissac, un avenir meilleur.

Inauguration 11 janvier 2014

Une réflexion sur “Une ambition citoyenne

  1. Tout récemment, le Petit Journal décrivait comment les conseillers généraux PRG Guillamat et Empociello favorisaient l’extension de la zone commerciale de Castelsarrasin (dont le maire Bernard Dagen est PRG) au détriment de Moissac et de ses commerces. Notons que Guy-Michel Empociello est également vice-président du Conseil Général, en charge du développement économique. Cette position aurait du, sinon avantager Moissac, du moins permettre une équité entre les deux communes. Or, c’est le contraire qui se passe. Nos deux conseillers généraux PRG (dont Guillamat, candidat maire) tournent le dos à Moissac, nous glissent des peaux de banane sous les pieds, nous trahissent. D’ailleurs, des commerçants moissagais disent sans détour au Petit Journal : « n’avoir jamais vu Empociello acheter quoi que ce soit dans un commerce de la cité uvale », ou encore : « Il paraît qu’Empociello habite à Blagnac, qu’il y reste ! ». Ajoutons à ça que le premier tract de la campagne des félons Guillamat et Empociello a été imprimé … à Montauban ! La fidélité économique aux entreprises de Moissac est a minima ce que doit un candidat à la commune dont il veut devenir le maire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s