Jean Paul Nunzi veut débattre


Certains candidats aux municipales ont la métaphore rugbystique un peu facile. Car  pour jouer le match, il ne suffit pas de chausser les crampons dans son salon, il faut descendre dans l’arène et affronter à la loyale l’adversaire.

Cette campagne un tantinet souffreteuse où PRG, UMP et FN peinent à présenter aux Moissagais des propositions sérieuses et novatrices, a besoin pour finir en beauté, d’un grand et bon débat public entre les représentants des quatre listes  déclarées.

C’est la proposition à ce jour sans réponse qu’a faite Jean Paul Nunzi à ses trois challengers. Voir ci dessous le courrier envoyé à P. Guillamat, J. M. Henryot et P. Charles. Il leur reste moins de 15 jours pour se manifester. Gageons qu’ils auront à coeur de montrer à nos concitoyens de quoi ils sont capables. Après quoi, chacun pourra, le devoir accompli, regagner les vestiaires en attendant le verdict populaire.lettre 15 Février 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s