La com-com cherche son souffle


Il s’appelle Bernard Garguy. Il est maire de Lizac et surtout, comme on vous l’annonçait, le nouveau président de la communauté de communes, l’intercom comme on dit parfois et qui regroupe depuis janvier dernier Moissac, Castelsarrasin, Boudou, Lizac, Durfort-Lacapelette et Montesquieu. Soit plus de 30000 habitants. Une élection sans problème face à Patrice Charles (FN), candidat de dernière minute.

Dans son discours, Bernard Garguy, fruit d’un compromis entre J.M. Henryot et J.P. Besiers, a tout de suite pointé les compétences de l’intercom : économie, déchets et restauration, évoquant les sujets qui allait venir prochainement en discussion : piscine et caserne des pompiers. Ce n’était pas le jour des empoignades, donc il n’y en eut pas. Elles viendront quand sera étudiée la construction de cette fameuse caserne, pour laquelle le président du Conseil général n’entend pas mettre un euro. Un oukase inacceptable dénoncé régulièrement par Jean Paul Nunzi.

Etrange atmosphère lors de cette première réunion de la nouvelle com-com. Un brin coincée du col, avec des conseillers, 34 au total qui ont été, c’est encore une première, directement élus par les citoyens. Il faut dire que l’ancien président, Bernard Dagen, ex maire de Castelsarrasin n’a pas dans son allocution d’ouverture, vraiment détendu l’atmosphère. Plaidant pour son bilan, dont chacun connait la vacuité absolue, il a quitté la séance dans l’indifférence générale. Mais le nouveau président, un peu perdu dans la procédure, n’a guère pris la mesure de l’événement. On s’attendait à quelques envolées, à un discours fondateur, on eut quelques mots convenus, faisant écho au silence des autres conseillers.

Le public, nombreux,  était venu vivre un temps fort de notre territoire. Il n’a eu droit qu’à une succession de votes. Sept vice-présidents ont en effet été élus. Il y en a eu pour tout le monde : tous les maires ont été servis. Un élu de Moissac, Daniel Botta  et un élu de Castelsarrasin, Serge Lannes, complètent l’exécutif.

La prochaine réunion devra prendre des décisions immédiates, mais nécessaires. Quel nom pour cette intercom? Ce qui n’a pas de nom n’a pas d’existence. Pourquoi ne pas lancer un concours auprès de la population? Quel lieu pour l’installer? Nous avions proposé la création d’une maison dédiée, sur une des zones intercommunales. Le nouvel exécutif n’a pas rejeté l’idée. En attendant l’ouverture de cet espace, il serait souhaitable, ne serait-ce que pour le symbole, là aussi, de réunir alternativement les conseillers communautaires, à Moissac et à Castelsarrasin.

Après la glaciation, le dégel. C’est mieux que rien, les maires de Moissac et de Castelsarrasin ont voulu sortir d’un face à face mortifère. C’est pour l’instant réussi. On sait bien que c’est toujours le premier pas qui coûte. C’est fait. Alors mesdames-messieurs, à l’ouvrage et de l’audace que diable!

L’exécutif

Président :

  • Bernard Garguy (Lizac)

Vice-présidents :

  • Jean Philippe Besiers (Castelsarrasin)
  • Jean Michel Henryot (Moissac)
  • Dominique Forneris (Durfort)
  • Annie Feau (Montesquieu)
  • Marie Thérèse Vissieres (Boudou)
  • Daniel Botta (Moissac)
  • Serges Lannes (Castelsarrasin)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s