Moissac compte désormais six « Justes parmi les nations »


yad-vashemMoissac compte deux Justes de plus. Deux « Justes parmi les nations ». Ernestine-Maria et Albini-Jean Ginesty qui s’illustrèrent pendant la dernière guerre en accueillant des enfants juifs et en participant activement à la Résistance.
A la faveur du 70° anniversaire de la libération de Moissac, une belle et émouvante cérémonie, en présence du Président du Yad Vashem France, Jean Raphaël Hirsch, a été organisée, allée des Justes, à proximité du Moulin. L’occasion de rappeler le comportement exemplaire des Moissagais en ces temps abominables qui non seulement ne dénoncèrent pas, mais cachèrent les enfants juifs, réfugiés pour beaucoup de toute l’Europe.
L’an dernier, l’Association « Moissac ville de Justes oubliée », dirigée par Jean Claude Simon et Annie Claude Elkaim, avait organisé une grande manifestation dont le retentissement fut international, afin de revendiquer le titre de Ville de Justes pour Moissac. Jusqu’à présent Israël qui décerne cette distinction, l’attribuait aux seuls individus, vivants ou à leurs descendants directs.
Mais le temps a passé. Et Yad Vashem envisage de clore la liste des Justes. Du coup, des territoires, des villes comme le Chambon sur Lignon (Haute Loire), ou Moissac et ses environs, pourraient bien être distingués en tant que tels. Le formidable travail de l’Association « Moissac ville de Justes oubliée » pourrait donc porter ses fruits. Et Moissac gagner une reconnaissance internationale de plus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s