Pas de PS aux sénatoriales


Il ne devrait pas y avoir de candidat socialiste, dissident ou pas, aux prochaines sénatoriales, le 28 septembre en Tarn et Garonne. Ainsi en ont décidé les militants.(voir article précédent)
Pourtant en Tarn et Garonne, les raisons de la colère demeurent, avivées encore par les décisions de l’exécutif et l’attitude de la direction nationale du PS.
Les militants socialistes du Tarn et Garonne s’insurgent contre l’absence de démocratie au sein du parti, mais aussi contre le « système Baylet » et le chantage qu’il exerce sur la majorité présidentielle.
Le Président du PRG a parait-il obtenu le maintien des départements ruraux dans la réforme territoriale! Cela pourrait être cependant une victoire sans lendemains, un engagement sans frais de F. Hollande. Un de plus? Le Conseil constitutionnel validera-t-il en effet un dispositif qui instaure une inégalité de traitement entre les départements?
En ces jours troublés, qui sèment le doute jusque dans les esprits les mieux disposés, un constat s’impose : la politique est affaire de rapports de forces. Il n’est pas dans ce département favorable aux socialistes. Il reste à construire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s