Moissac : qui sera candidat aux élections départementales? 2


Qui sera candidat aux départementales de mars prochain à Moissac? Aujourd’hui le jeu est ouvert comme disent les amateurs de rugby. On peut cependant risquer quelques hypothèses que la rumeur, les confidences savamment distillées nous autorisent à émettre. A droite, l’UMP qui se sent le vent en poupe aura à coeur de transformer sa victoire des municipales. Jean Luc Henryot, le fils du maire et par ailleurs adjoint en charge de la sécurité, affiche déjà ses ambitions. Ce n’est pas nouveau, il fut naguère candidat. Le Front national qui tente lui aussi de prendre le vent, sera à n’en pas douter candidat. Son leader, Patrice Charles, devrait payer une fois de plus de sa personne. Ave l’espoir de faire mieux qu’aux municipales.
A gauche, il devrait y avoir du monde, au premier tour tout au moins. Le Parti de Gauche qui rejette en bloc la politique du gouvernement et celle de la gauche moissagaise, toutes étiquettes confondues, pourrait bien faire un tour de piste. Et puis il y a le PRG, pour qui l’enjeu est de taille. La perte de quelques cantons, dont celui de Moissac, qui n’en fait plus qu’un (*) pourrait lui être fatale. C’est dans ces cantons là que risque de se jouer le sort du président Baylet. C’est pour cette raison, et peut-être pour quelques autres plus personnelles, que Pierre Guillamat devrait jeter l’éponge et se consacrer à sa chère étude. C’est donc Guy Michel Empociello, le sénéchal de la maison Baylet qui devrait s’y coller, une fois de plus. Mais conseiller sortant, il n’incarne pas vraiment le renouvellement. Il est aussi celui qui a introduit le ver dans la gauche moissagaise, avec les conséquences que l’on sait. Du coup, les socialistes, les divers gauche, les écologistes pourraient bien récuser ce compagnonnage et donc faire bande à part. Franck Bousquet est sur les rangs.
De son coté, la Fédération du PS a décidé de rencontrer ses traditionnels partenaires de gauche, histoire de trouver un accord électoral, canton par canton. Une perspective inenvisageable à Moissac où les plaies sont loin d’être refermées.
*Le canton de Moissac : Moissac, Lizac, Montesquieu.

Une réflexion sur “Moissac : qui sera candidat aux élections départementales? 2

  1. Si, pour la fédération du PS, il pourrait y avoir un questionnement quelconque sur les alliances en Tarn & Garonne pour le choix du candidat la réponse est dans la Dépêche du 18/10 :
    « ÉCHAUDE PAR LES SENATORIALES, JEAN-MICHEL BAYLET PREFERE RESTER SUR LA RESERVE. «APRES CE QUI S’EST PASSE, IL FAUDRA EN FAIRE BEAUCOUP POUR QUE JE CROIE ENCORE AUX ACCORDS ELECTORAUX AVEC LE PARTI SOCIALISTE ET POUR QUE J’ACCEPTE DE RENTRER EN DISCUSSION SUR CE SUJET», A PREVENU JEAN-MICHEL BAYLET.  »
    [Au passage on peut admirer l’usage par le chroniqueur du verbe « croier »]

    Pour les sénatoriales, les accords avaient été respectés -pas de candidat socialiste- et on peut apprécier le cas qu’il en est fait. La défaite est amère…..

    Mais il est aussi dit dans cet article :
    « EN REVANCHE, AUCUN ENGAGEMENT NATIONAL N’A ETE PRIS DE PART ET D’AUTRES CONCERNANT D’EVENTUELS ACCORDS ELECTORAUX POUR LES PROCHAINES CANTONALES »

    Sauf que pour les cantonales les choix des candidats restent locaux et ce, depuis belle lurette. Mais le potentat du Tarn & Garonne a bien du mal à accepter que son fief et son château puissent lui échapper, surtout avec les 15 millions d’euros qui ont été dépensés pour le petit confort de ses obligés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s