Barèges et Astruc se tirent la bourre


Il y a déjà de la friture sur la ligne entre le nouveau président du département de Tarn et Garonne, « l’indépendant » Christian Astruc  et Brigitte Barèges, la maire UMP de Montauban. On les a vu  ce week end à Sapiac, oublier de suivre le match de rugby pour publiquement s’apostropher sur les délégations de signatures.

En clair, l’UMP veut contrôler l’exécutif départemental qu’elle a placé au Château grâce aux voix de ses 10 élus. Mais comme nous l’annoncions un peu plus bas, l’attelage n’est pas évident à mener. On vient donc d’assister à la première embardée. Autant dire que si ça continue, il y a du souci à se faire sur la conduite des affaires dans ce département.

Pendant ce temps, monsieur bons offices, le sénateur Yvon Collin, est nommé conseiller à titre bénévole, le temps dit-il de la mise en place de la nouvelle équipe. Il va devoir siffler rapidement la fin de partie, faute de quoi…

Une réflexion sur “Barèges et Astruc se tirent la bourre

  1. Après le second tour, que devait faire M. Astruc, voter pour Baylet, après avoir expliqué à ses électeurs qu’il serait candidat ? Il a été candidat et élu contre Mme Nègre soutenue par le PRG et le PS. Ensuite il faut gérer et donc élire des commissions. Mme Barèges a été obligée d’accepter une commission pour le PS et une pour le PRG et une pour une élue avec le PRG qui est passée chez Astruc. Car Mme Barèges est obligée de se plier dans le contexte mathématique (elle a en fait 11 élus sur 30). Le tout c’est de savoir si « Astruc c’est un ventre mou » sauf que pour s’opposer au seigneur dont vous avez fait le juste portrait, il me semble vu les cireurs de pompes de ce département, qu’il faut plus qu’un ventre mou (surtout quand on appartient à sa com com). Pour le moment son groupe est plus grand que celui du PRG et si en 2021 on ne veut pas que Barèges gagne qui devra se renforcer ? Le PRG ? Le PS que Paris fera passer toujours sous la coupe du PRG ? Pour le moment je me réjouis des désaccords ou accords entre Astruc, Baylet, Barèges car au moins ce débat permet de voir plus clair dans la vie du Conseil général. Ou faut-il regretter l’unanimité précédente ?
    jean paul damagio

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s