Un maire à moitié prix


Après s’être octroyé une augmentation de 23% en tant que Conseiller départemental, le maire de Moissac a décidé de réduire de moitié sa propre indemnité. Quel panache! Rappelons qu’il s’était déjà offert en début de mandat, à l’instar de tous ses collègues, une sympathique indemnité, cette fois au titre de vice président de la Communauté de communes. Une première, car précédemment, les élus au sein de cette institution ne touchaient rien.

Que faut-il en comprendre? Que notre maire, qui jusqu’ici trouvait naturel de cumuler fonctions et indemnités, a soudain pris peur de la grogne montante au sein de la population. A Moissac, comme dans tout le département. Tout à coup conscient de cette bévue politique, il a tenté de rectifier le tir, de  la jouer modeste, histoire de recoller à l’image qu’il veut donner de lui aux Moissagais.

Le geste bien entendu ne trompe personne. Il révèle en tout cas l’inconsistance politique d’un élu, qui ne sait plus comment justifier ses allers et retours sur la question.

2 réflexions sur “Un maire à moitié prix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s