Hôpital: la potion amère?


Même directeur, même administration, à terme comme disent les technocrates, les hôpitaux de Moissac et Montauban ne feront plus qu’un. C’est en tout cas écrit en toutes lettres dans le rapport de Mapping consulting, un cabinet conseil qui oeuvre pour le compte de l’ARS, l’Agence régionale de santé. Ce document qui à ce stade n’est encore qu’un catalogue de propositions, qui devront être validées par la puissance publique, propose une réorganisation de fond en combles des structures de la santé publique dans le département. Et pas forcément à l’avantage de Moissac!

Il y a cependant urgence en Tarn et Garonne. Le privé fait son beurre avec les malades. Le public court loin derrière et pour combler ce retard, donc augmenter les recettes des hôpitaux publics, le cabinet conseil préconise la mise en place de « parcours santé », afin de faciliter, avec l’aide de tous les acteurs médicaux, la prise en charge du patient. Il s’agit donc de mobiliser dans une démarche partagée, généralistes libéraux, structures médico-sociales, collectivité locales… bref de baliser pour le malade un parcours cohérent. Finie la chasse au client, la concurrence entre les deux hôpitaux de Montauban et Castelsarrasin-Moissac. Poumons économiques et réservoirs démographiques, ces villes et les espaces autour sont appelés à devenir des Bassins de santé, Fort logiquement, les parcours de santé s’inscrivent dans un Projet médical de territoire, partie prenante lui même du Plan régional stratégique de santé. Un découpage compliqué, terriblement technocratique, qui à l’évidence porte l’empreinte du ministère et des consultants!

La cure

Mais la cure est annoncée : rationaliser, mutualiser, économiser! Quatre filières de soins sont prévues : Femme-Mère-enfant (FME), gériatrie, médecines et chirurgie qui devraient permettre la mise en place d’équipe uniques de soins, susceptibles de se partager astreintes et gardes. Mais dans ce scénario, c’est l’hôpital de Montauban qui tient le premier rôle, plus spécialisé, mieux équipé,  quand celui de Moissac est décrit comme généraliste. Premier signal d’alarme!

Alertez les bébés

En 2003, Moissac perdait sa maternité. Plus aucun bébé ne nait à Moissac et pourtant, l’hôpital de Montauban n’a récupéré que 10% des femmes enceintes. Elles préfèrent les cliniques privées. Pour se refaire une santé dans cette filière, il est envisagé la création… à Montauban  d’une 3° salle d’accouchement physiologique. Projet cher donc de moyen terme! Il est aussi prévu de créer un hôpital de jour pédiatrique, quand pour Moissac, on parle seulement d’augmenter les heures d’ouverture de la gynécologie, de l’obstétrique ou de la pédiatrie. Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre la différence!

Questions d’âges

La santé n’échappe pas aux incantations magiques. Le pôle en est une. Les consultants veulent créer un pôle de gériatrie, avec équipe unique au niveau des personnels qui se répartiront les patients et les astreintes. Mais Montauban pourrait créer un hôpital de jour qui traitera de la fragilité, avec cette préoccupation permanente: favoriser les courts séjours. ce qui conduit fort logiquement les rapporteurs à s’interroger sur la gestion des EHPAD qui offrent sur les deux villes 464 lits. On voit bien que la dépendance est une question embarrassante au sein du dispositif proposé.

  • le Tarn et Garonne compte 250 000 habitants avec un taux de fécondité supérieur à celui de la région. Les bassins de Montauban et Moissac représentent plus de la moitié de la population. Une population qui vieillit. En 2040, il faudra 2600 lits de plus dans les EHPAD.

Tailler dans le vif

En chirurgie, anesthésie, l’objectif est de créer un pôle unique avec équipe unique, ce qui veut dire que les actes pourraient être répartis sur les deux plateaux techniques en fonction de leurs spécificités. Avec cette préconisation qui a de quoi alerter Moissac: ses blocs opératoires seront fermés le week end, au profit de Montauban. La chirurgie ambulatoire, on rentre le matin et ressort le soir, sera encouragée.

Allo maman bobo

Enfin le pôle Médecines. Une seule équipe de praticiens, aux spécialités diverses, intervenant sur les deux hôpitaux et permettant aux patients de choisir leurs rendez-vous : le plus rapide ou le plus près! dans ce dispositif, Moissac devrait bénéficier d’un petit traitement de faveur avec plus de temps pour les consultations neurologiques ou pneumologiques.

Plus généralement, la chirurgie ambulatoire sera privilégiée (pas d’hospitalisation, donc beaucoup mois d’hôtellerie.)  Les consultations externes seront privilégiées, ainsi que la télé médecine qui permet des consultations,voire des interventions à distance.

L’enfer est pavé de bonnes intentions

Tout ce qui précède part si l’on peut dire d’un bon sentiment et surtout de la nécessité de faire évoluer nos structures de santé et singulièrement dans le département. Mais les bonnes intentions peuvent très vite se heurter aux logiques marchandes et technocratiques. Les actes à haute valeur ajoutée, les spécialités, risquent fort de se concentrer sur Montauban, laissant à Moissac une sorte de sous traitance : l’orientation ou l’accompagnement thérapeutique des malades en début ou en fin de trajet de soins.

Nous verrons donc ce que l’ARS retiendra des propositions de Mapping Consulting.  Le personnel de l’hôpital, les médecins du public ou du privé devront alors faire preuve de lucidité et de détermination pour accompagner au mieux ce grand chamboulement. Il faut aussi que le Comité de défense de l’hôpital monte en première ligne, et s’impose comme un des interlocuteurs incontournable des pouvoirs publics et du pouvoir médical. Aux élus locaux de veiller à ce que la potion magique ne devienne pas une potion amère!

2 réflexions sur “Hôpital: la potion amère?

  1. Pingback: Hôpital: les Moissagais font bloc | MOISSAC INFOS

  2. Pingback: Hôpital: ne pas baisser la garde – moissac infos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s