Solidarité avec les migrants


Appel de la section socialiste de Moissac

« Les migrants affluent par milliers, de Syrie, d’Irak de Libye… Ils sont prêts à risquer leur vie pour fuir des pays qui au mieux sont devenus de terrifiantes prisons, au pire des tombeaux. Ils espèrent un havre en Europe.

Cet afflux soudain dont profitent mafias et passeurs, ne sauraient laisser indifférents. Nous avons envers ces migrants une double responsabilité. Politique, car nos diplomaties, nos armées parfois, ont bouleversé les fragiles équilibres qui jusque là prévalaient. Morale car nos valeurs, nos engagements éthiques, nous somment de répondre aux appels de détresse de ces populations.

C’est le moment de passer des paroles aux actes, de montrer que le Front national n’a pas complètement vérolé nos têtes et nos coeurs. C’est le moment d’accueillir, celles et ceux qui ont aujourd’hui besoin de nous. C’est le moment de se souvenir que pendant la deuxième guerre mondiale, nos grands parents risquèrent leur vie, pour sauver des réfugiés, et surtout des enfants juifs dont les familles avaient péri dans les camps d’extermination.

Nous socialistes demandons au maire, aux élus de la ville, et à ceux de notre Communauté de communes, aux associations humanitaires, de se manifester, de faire savoir que nous pouvons, que nous voulons accueillir un certain nombre de migrants, les aider à reprendre espoir et confiance.

Retrouvons-nous, comme l’ont déjà fait nombre d’élus, pour définir les modalités de ce qui doit apparaître comme un profond mouvement de solidarité ».

4 réflexions sur “Solidarité avec les migrants

  1. MIGRANTS CLANDESTINS A MOISSAC
    LES ELUS FN DISENT NON ET REFUSENT LES INSULTES
    Les élus socialistes de Moissac se sont mis au diapason national.Ils veulent des clandestins-réfugiés-migrants dans notre ville. En même temps ils veulent en faire une opération anti-FN nous accusant de « vérole »mentale.
    Je tiens à répondre fermement sur ces deux points, la démagogie et l’insulte.
    Les socialistes et leurs « amis » du PRG ont plongé Moissac dans la misère sociale,culturelle,économique pendant 30 ans et se mettent à donner des leçons en matière de solidarité.Depuis mars 2014 la droite n’arrive pas à renverser la vapeur, la situation perdure voire s’amplifie.Pendant que nous vivons une crise profonde d’identité rurale de cohésion sociale et de crise agricole les idées fusent contre les intérêts des Moissagais. Accueillir des populations dans le désordre le plus total touche notre sécurité et nos finances.Il est hors de question que le Front National s’associe à la proposition démagogique du PS de Moissac,qui plus est, insulte au passage les élus FN de Moissac.
    Traiter le Front National de « vérole » pour appuyer une réponse unanime du Conseil municipal dont le FN est une composante est une stratégie d’évitement du réel hallucinante et caricaturale.Manquer de sang-froid en politique précède les décisions néfastes et hasardeuses.J’attends des excuses du Président du Groupe PS au Conseil municipal.Le Front National tirera du silence du PS toutes les conséquences de Droit.
    J’invite tous les habitants de Moissac à se mobiliser et à refuser la démagogie et l’insulte comme mode de fonctionnement local de prise de décision.
    Nous devons sur la question des clandestins refuser l’improvisation et le gouvernement de l’émotion.
    Patrice Charles,Président du Groupe FN au Conseil municipal.

    J'aime

    • Même pas peur…
      et pas d’excuses. A qui?
      Je répète, certaines idées du FN gagnent les esprits, comme la petite vérole, maladie honteuse jadis. Il est temps qu’à gauche, au centre et pourquoi pas à droite, chacun se reprenne, réaffirme sans crainte ses valeurs. Nous à gauche et en particulier au PS défendons quelques idées simples : le partage, l’ouverture aux autres, la solidarité avec les plus démunis, le désir d’un monde meilleur… Et tant pis si ça ne plaît pas à certains!
      Pour autant, nous ne sommes pas naïfs et savons bien que l’arrivée de quelques migrants dans notre ville suppose un minimum de préparation. C’est bien pourquoi nous proposons, je le répète, une réunion des élus de Moissac et de l’Intercommunalité, pour dire où et comment on envisage d’accueillir ces réfugiés.
      En tout cas une chose est claire, le FN, qui ne peut s’empêcher de menacer, ne sera pas de la partie. On s’en réjouit!

      J'aime

  2. Une photo d’un gosse mort sur la plage, et l’opinion bien pensante dit il faut les accueillir.
    Un terroriste glissé dans cette masse, et l’opinion dira l’inverse. La vérité n’est pas simple.
    Maintenant, si on accueille les syriens parce que pays en guerre, on peut renvoyer les marocains, tunisiens, alégriens chez eux, puisque pays pas en guerre…. Donnant donnant

    J'aime

    • Non, nous ne sommes pas dans une situation de vases communiquants.
      Accueillir des réfugiés, les accompagner, c’est un devoir moral (cf ce que Moissac a su faire pendant les guerres) et peut être une opportunité, bien comprise par l’Allemagne, même si sa démographie peut expliquer en partie sa générosité.
      Et puis il faut agir à la source… Assumer nos responsabilités et aider Syrie, Lybie, Irak… à retrouver un minimum de tranquillité, de stabilité politique, à défaut de systèmes démocratiques à l’occidentale.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s