Gros temps sur le département


Le budget 2016 sera-t-il voté? La question est posée au vu des réactions des différents groupes politiques qui ont annoncé par avance qu’il ne voulaient pas du projet de budget évoqué par le Président Astruc. Il prévoit en effet une hausse de 12% des impôts ce qui fait bondir à gauche comme à droite, y compris dans les rangs de ses propres amis.

Plutôt que de faire des économies, sur le fonctionnement, mais aussi sur certains investissement (ronds points, salles des fêtes et autres équipements complaisamment offerts aux amis politiques…) les élus départementaux balancent entre une hausse des impôts et l’augmentation de la dette, ce qui est une façon de passer la patate chaude aux générations à venir. Comment imaginer qu’un département qui est déjà l’un des plus endettés de France, puisse encore alourdir la charge de la dette, grévant un peu plus ses capacités d’investissement? Comment imaginer, alors que le l’état se targue de réduire la fiscalité des ménages, que le Tarn et Garonne va augmenter aussi lourdement les impôts?

Sauf à mettre de l’eau dans son vin, le Président du Conseil départemental pourrait bien se retrouver d’ici quelques jours dans une situation délicate, sans budget, ce qui ouvrirait une grave crise politique dans une institution dont on mesure chaque jour davantage l’impuissance.

2 réflexions sur “Gros temps sur le département

  1. Quand on met le troisième âge au pouvoir, il ne faut pas s’étonner d’avoir des solutions de vieux pour les vieux, sans penser aux jeunes.
    Quand on met des notables riches au pouvoir, il ne faut pas se lamenter d’avoir des solutions de riches pour les riches, sans penser aux pauvres.
    Nous avions BAYLET, riche et vieux, nous avons ASTRUC. Toute sa vie, il a certes travaillé, mais comme tout bon agriculteur, a vécu de subsides de l’état, de subventions de la PAC, et a cotisé pinuts. On rajoute les mandats cumulés comme élus (local et départemental), et fini la pauvreté.
    Alors ce qu’éprouve le petit peuple…..on peut augmenter les impôts, il s’en balance !
    Et à Moissac, avec la bande de riches adjoints notables (médecins retraités ou non, retraitées, notaire touchée par la grâce de dieux, brillant avocat, assureur et banquier issu du népostisme, riche culs terreux), il ne faudra pas s’attendre à une baisse des impôts, avec leurs idées de dépenses saugrenues.
    Je viens de voir sur le Moissac mag le satisfécit de ce maire sans imagination. Rien n’avance, mais quand on l’écoute, tout est fabuleux.
    Merci l’exploit de faire un poste de police à un prix alluscinant !
    Merci l’exploit de refaire la rue de l’inondation à 1 000 000 d’euros sans demander les bonnes subventions !
    Merci l’exploit de mettre autant d’argent dans le tourisme et le patrimoine, pour un résultat « minable » !
    Merci l’exploit d’oublier de venir aux premières réunion du CHIC !
    Merci l’exploit de tuer la fête des fruits au profit d’une fête dont on a déjà oublié le nom et qui a dû couter un fric fou pour un résultat décevant !

    Alors oui ; vive les vieux au pouvoir, ils ne verront pas les dégâts qu’ils causent.

    J'aime

  2. On verra bien lors de la sortie de la liste REYNIE si Moissac est reconnu ou non par la droite régionale. Si JM HENRYOT est en bonne position tant mieux, s’il est loin, c’est que MOISSAC compte pour du beurre, et là, il seront discrédités aux yeux des vrais décideurs régionnaux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s