Bonne année les Moissagais


Il sent le danger le maire de Moissac, il découvre déjà que la patience des électeurs a des limites et qu’ils attendent de leurs élus autre chose qu’un électro-encéphalogramme plat. Ses antennes doivent en effet lui faire remonter des quartiers moissagais, le même message : mais que fait-il, que se passe-t-il, que projette-t-il pour la ville ? Et la réponse de tomber de plus en plus souvent: RIEN! C’est ce rien qui a du faire sortir Jean Michel Henryot de sa réserve pour offrir aux Moissagais, en guise de cadeau de nouvel an, une grille de lecture de son action ou de ce qui en tient lieu, à la mairie.

Quoi de neuf M. le Maire?

Dans cette interview à la Dépêche du Midi, il annonce deux priorités: la sécurité et le tourisme. La sécurité, il est vrai, était une de ses promesses de campagne. Pas étonnant donc qu’il remette le couvert, même si son bilan n’est pas à ce jour plus flatteur que celui de  Jean Paul Nunzi. Certes un nouveau commissariat va être inauguré, square Firmin Bouisset, à l’endroit même qui était naguère ouvert aux mômes, certes les policiers disposent maintenant de SUV avec Ray-bans, certes quelques caméras nouvelles vont être installées, mais cela ne suffit pas à faire une politique. Même dans le domaine de la sécurité!

Si l’on peut se féliciter, avec les Moissagais,  que l’opération « Voisins vigilants » n’ait été qu’un feu de paille, force est de constater que la sécurité, le sentiment d’insécurité ne sont pas qu’affaire de police ou de gendarmerie. En toile de fond, il y’a la question sociale, la question économique. Et dans ce domaine, Moissac donne le spectacle d’une ville qui perd pied, où la pauvreté gagne du terrain, où le centre ville se délite, où le commerce s’étiole. Tout se tient et faute d’avoir une approche globale du problème, la mairie se condamne à l’impuissance. C’est à ce jour la question économique et sociale qui est la plus préoccupante, celle qui plombe tout et dont bizarrement M. le maire ne parle pas.

Comment dans ces conditions construire une offre touristique susceptible d’attirer et de garder les visiteurs? Notre ville est pauvre, mais la pauvreté est une spirale dans laquelle il ne faut pas se laisser prendre. Et tout indique que c’est aujourd’hui le cas.

La majorité de droite nous a précipités dans l’oeil de la dépression.

La ville ne dispose pas de grosses recettes fiscales, mais elle doit faire face à de gros besoins sociaux. Du coup elle investit peu ou mal (cf commissariat de police)  et s’interdit un recours franc à l’emprunt par pusillanimité bien sûr, et pour ne pas alourdir la pression fiscale sur les assujettis à l’impôt. 

La Petit Site attitude

Le maire annonce une aire de camping cars, sur le terrain de l’ancienne piscine. Il aurait pu obtenir une aide conséquente de la région. Il ne l’aura pas parce que cette aire ne répond pas au cahier des charges « Grands sites ». Même chose avec la Rue de l’Inondation dont il vante l’intérêt touristique. Outre qu’il n’y a derrière cet investissement aucune stratégie éco-touristique, il a, sur ce dossier aussi, perdu les aides régionales (« Grands sites »), parce qu’il n’a pas voulu, ou su, ou pu, scinder les travaux en plusieurs lots. Signataire d’un Contrat de ville avec l’Etat, la mairie en attend des retombées financières. Elles tardent à venir. Elles ne suffiront pas à remettre la ville en selle. Moissac, Castelsarrasin, le bassin de vie, des territoires qui ont besoin d’un sorte de plan Marshall! En attendant, la communauté de communes, Terres de Confluences, qui a différé sine die le projet de piscine, ne parvient pas à arbitrer entre les festivals des deux villes. « Alors chante » est venu à Castelsarrasin poser ses notes et ses pénates. A Moissac le Festival de la Voix s’inquiète à raison pour son avenir.

Notre ville perd du temps et désespère les énergies créatrices. Une crise dans l’agriculture la précipiterait dans des convulsions sociales lourdes de conséquences. Aujourd’hui, gérer la ville, développer l’inter-communalité, imposent un changement de logiciel. Faire de la politique autrement, c’est d’abord s’attaquer sans tabou aux questions économiques et sociales. Souhaitons nous l’envie, la force, le talent de faire gagner notre ville. Bonne année les Moissagais!

 

4 réflexions sur “Bonne année les Moissagais

  1. A la lecture de l’interview du maire dans la DDM, j’ai bien du mal à comprendre : effectivement pour la piscine le maire nous dit « NE CROYEZ PAS que ce sujet soit le serpent de mer absolu » c’est-à-dire « un sujet de conversation qui revient parfois » …..
    DONC, QUI NE REVIENT JAMAIS …
    Et puis de rajouter  » Nous allons d’ailleurs visiter la piscine de Caussade prochainement pour nous donner des idées…  » . ALORS LA ! ….. s’ils en sont au stade de savoir ce que c’est qu’une piscine, on pourra effectivement la baptiser l’Arlésienne, faisant même à celle-ci l’injure de ne même pas en parler !

    J'aime

  2. Passer le temps à répéter que Moissac est une ville pauvre, -ce qui est vrai, je n’en doute pas- ne fera pas avancer la machine.
    Nous sommes entré dans un engrenage « infernal » ou le renom de MOISSAC est continuellement tiré vers le bas. Les mots deviennent des réalités à force de trop les employer, l’esprit combatif de ceux qui aimeraient oeuvrer pour la ville, la sortir de la morosité s’en trouve amoindri faute de savoir ce que veut la mairie.
    Il y a dans l’esprit des gens une sorte de cause à effet, celle de répéter que Moissac est une ville pauvre, nuit beaucoup à la ville justement.
    Il faut que le maire et son conseil soit plus combatif pour sortir de cette mauvaise vision qui est véhiculée depuis quelques temps, elle fait fuir toutes les bonnes volontés. Il y a de travail.

    J'aime

  3. Sans idée, sans énérgie, sans peps, sans saveur, sans odeur. Cette droite là ne ressemble à rien qui donne envie. C’est de la tromperie sur marchandise. Daniel BOTTA a eu raison de partir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s