Moissac: le marché est chafouin


Voilà quelques temps que ça couvait, que les marchands qui tiennent étal sur le marché se plaignaient de la nouvelle organisation, des tarifs trop élevés, des abonnements à l’année qui pénalisent de fait les producteurs locaux dont la marchandise est forcément saisonnière… Bref, tout ce que nous avons essayé de dire en commission, en conseil municipal est maintenant exprimé clairement par les professionnels concernés.

Une pétition circule depuis quelques jours. Les signataires ont sollicité une demande d’entrevue à la mairie. Faute de réponse claire et d’améliorations sensible dans la gestion du marché, le samedi et le dimanche, les pétitionnaires sont disposés à élargir leur mouvement, en sollicitant les clients.

Il est vrai que ce marché dépérit à vue d’oeil. La mairie ne peut rester sans réagir. Il lui faudra revoir sa copie et trouver des incitations pour redonner aux producteurs locaux, aux marchands, au commerce de bouche, l’envie de Moissac.

3 réflexions sur “Moissac: le marché est chafouin

  1. Le marché dépérit mais leur adjoint chargé des agriculteurs et du marché de plein air se sent-il seulement concerné? Le maire se sent-il seulement concerné? Pour faire la fête des fruits à 80 000 euros, cet adjoint a démontré une incompétence certaine. Pour avoir donné la maison Craboche après 125 000 euros de travaux, le maire a démontré ses priorités loin de la réalité des petites gens qui essayent de vivre en dessous du smic. Honte à eux, qui nous méprisent!

    J'aime

  2. Il est vrai que le marché dépérit, le nouvel aménagement du marché à lui tout seul est déjà un frein à son développement.
    Les adjoints à l’agriculture ne se sentent concernés que quant il a a se montrer dans de « grandes occasions » après ils sont au abonnés absents. Invités au assemblées générales d’associations touristiques agricoles ou semi-agricoles, ils ne vont qu’a celles dont la politique va dans leurs sens, Stupide erreur!
    Alors que dire du marché qu’ils démolissent toujours un peu plus. Bravo pour la pétition , il faut que les producteurs locaux grossissent le mouvement. Peut être que là il y aura de la réaction.

    J'aime

  3. Pingback: On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre – moissac infos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s