Hôpital: la longue marche


Nous publions ci dessous le dernier communiqué du Comité de Défense de l’Hôpital. Il fait le point sur la loi Santé et l’avancement du projet « Santé territoire » qui concerne les hôpitaux de Moissac et Montauban

« La nouvelle loi hospitalière a pour but de mettre en place des GHT, Groupements hospitaliers de territoires, c’est-à-dire engager des établissements hospitaliers proches (pour nous ceux de Montauban et Castel-Moissac), à mettre en place un projet médical partagé.

Une coopération forte, avec mise en commun de moyens est prévue sans aller jusqu’à la fusion des établissements.

Ce 1er semestre 2016 était consacré aux discussions entre les partenaires d’une même spécialité, pour déterminer qui fait quoi dans chacun des pôles (pôle chirurgie orthopédique, chirurgie digestive, anesthésie, …).

La crainte que nous avions exprimée lors de la promulgation de cette loi, était le risque de voir réduite sinon disparaître la chirurgie, et peut-être les urgences dans un établissement de cette taille, au profit d’une concentration d’activités dans l’hôpital le plus important.

Nous avons rencontré le président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) et les membres qui le souhaitaient pour leur affirmer notre soutien dans la discussion engagée avec leurs homologues montalbanais.

L’objectif est que l’activité de Moissac, qui est en plein développement ne soit pas stoppée par des décisions qui iraient à l’encontre des intérêts de la population de notre secteur.

Aujourd’hui, les discussions semblent avancer mais le schéma de fonctionnement est loin d’être établi. Nous réaffirmons notre soutien aux professionnels de notre établissement et notre volonté de voir les activités actuelles élargies.

Pour cela, quelques impératifs apparaissent d’ores et déjà, en particulier dans le cadre de la chirurgie orthopédique qui a connu une augmentation spectaculaire d’activité avec l’arrivée du Dr Nesry:

  • La création urgente du poste de praticien hospitalier pour le Dr Nesry avant la fin juin, date de fin de son contrat actuel de clinicien. Le poste de praticien hospitalier permettrait au Dr Nesry d’envisager sa carrière à Moissac-Castel et cela dans l’intérêt évident de la population de notre bassin de vie.
  • La création d’un 2ème poste de praticien hospitalier en chirurgie orthopédique de manière à couvrir correctement les besoins actuellement exprimés sur le secteur géographique.

    Si les choses n’avancent pas, si nous considérons que ces débats ne débouchent pas rapidement sur des décisions concrètes, une mobilisation de la population sera nécessaire pour faire entendre nos propositions. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s