Contrat de ville: parlons-en!


Nous étions une grosse vingtaine de personnes dans le Hall de Paris dont les gradins avaient été déployés en prévision d’un spectacle. Mais ce jeudi soir, la mairie et les services de l’état avaient décidé de jouer : « Contrat de ville ». Une pièce dont le public est sensé écrire le scénario. Et ce soir là, le public était absent. Du coup, nous nous trouvâmes vite à court de répliques.

A qui la faute ? A la mairie comme l’a dit d’entrée de jeu un spectateur ? A l’état dont la représentante fut contrainte à un improbable monologue ? En vérité aux deux, qui puissances invitantes avaient trop peu et trop mal expliqué l’objectif de cette réunion.

La bourde était manifeste, inquiétante d’une certaine manière, car elle révèle en creux le dilettantisme de celles et ceux qui sont en charge de faire vivre ce « Contrat de ville » Comme si l’affaire était anecdotique ! Comme si ce contrat qui entre dans sa deuxième année ne valait pas sons de trompettes et roulements de tambours !

De quoi parle-t-on ? D’améliorer la vie des Moissagais. Rien de moins ! Ce dispositif, imaginé par l’état, vise à financer les différentes actions susceptibles d’améliorer les conditions de vie des plus défavorisés, de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, de favoriser le développement économique, de permettre l’accès des jeunes à la formation et à l’emploi, de créer du lien social, d’encourager les échanges culturels et même de lutter contre la radicalisation d’une partie de la population. Vaste projet en effet qui concerne les quartiers du Sarlac et du Centre ville soit près de 3800 habitants.

En 2016, trente-trois actions ont ainsi été financées par l’Etat et la mairie pour un montant global de 260 000 euros. En 2017, l’enveloppe disponible n’est pas encore connue, mais l’opération sera reconduite. Le « Contrat de ville » signé en juillet 2015, doit ainsi se poursuivre sur plusieurs années. Les associations intéressées ont donc jusqu’au 17 novembre pour déposer sur le site internet de la mairie, leur dossier de candidature.

Il faut espérer qu’elles seront nombreuses à vouloir saisir l’occasion. Il faut espérer que les actions seront à la hauteur des enjeux. Ce jeudi on aurait aimé en avoir un aperçu, en mesurer l’intérêt, en percevoir les cohérences. Aucune autre réunion publique n’a été programmée. Et pourtant, voilà bien une affaire qui appelle à la transparence et qui mérite un débat citoyen.

3 réflexions sur “Contrat de ville: parlons-en!

  1. Suis entièrement d’accord ! Quel dommage en effet que les sièges soient restés vides ! C’est un peu terrible ! A la fois, je suis une citoyenne lambda et je n’ai vu passer aucune info à ce propos. Quand on veut que le citoyen soit présent, je me dis que peut-être, on doit l’y inviter par tous les moyens ? Et expliquer aussi… Ensuite, il est plus que clair que le citoyen doit réinvestir le monde de la politique au lieu de bouder et de le rejeter. Ignore t’il encore qu’il en est l’acteur principal….

    J'aime

  2. Moi qui ai voté à droite à Moissac en 2014, je comprends le désespoir des socialistes qui ont voté Hollande en 2012. C’est comme avoir misé sur le mauvais cheval, et ne pas oser le reconnaître. C’est constater l’incompétence, l’inconsistance, l’absence de savoir faire, et de s’en sentir un petit peu responsable. Quelle tristesse pour notre ville, alors que tant d’actions utiles sont faisables, mais que les membres de cette municipalité privilégient une rue de l’inondation hors de prix, une continuation de la politique sociale stérile et une peur bleue de remettre de l’ordre dans les employés municipaux.

    J'aime

  3. Traiter le Président du groupe FN au conseil municipal de spectateur, c’est un peu limite. Vous auriez dû quitter comme lui et ses sympathisants cette reunion caricaturalement publique. J’avais, c’est moi le spectateur, invité Un Conseiller régional. En pure perte. Les Moissagais ont été trahis par une majorité de droite hors-sol. La Gauche socialiste doit jouer elle un vrai rôle d’opposition et non d’explication d’une Droite sans soutien dans la population.
    Patrice Charles.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s