D’une primaire, l’autre


Résultats du premier tour de la primaire « la belle alliance » dans le 82

Benoît Hamon: 31,1% – 2298 voiximg_3969

Manuel Valls: 30,8% – 2278 voix

Arnaud Montebourg; 15,8% – 1167 voix

Sylvia Pinel: 11,5% – 850 voix

Vincent Peillon: 7,1% – 526 voix

François de Rugy: 2,9% – 218 voix

Jean Luc Benhamias: 0,8% – 61 voix

La participation était modeste, en dessous de celle de 2011 et très loin de celle de la primaire de la droite. Mais au moins dans ce département et à fortiori à Moissac, la consultation fut transparente et sincère. Pas de couac, de bug, de stroumph, pas une fausse note! Les électeurs peuvent donc revenir aux urnes, dimanche prochain pour le deuxième tour, l’esprit tranquille et le bulletin clairvoyant!

Benoit Hamon a pris une sérieuse option pour la victoire, et Manuel Valls à l’évidence peine à rassembler derrière lui. Seule Sylvia Pinel lui a,  à cette heure,  apporté son soutien. Pour autant, rien n’est encore définitif dans ce paysage politique sismique, le résultat du second tour dépendra aussi de la participation. Forte, elle peut avantager l’ancien premier ministre. Faible, elle signera la victoire du frondeur!

Tel les plaques tectoniques, le paysage politique n’en finit pas de bouger, créant à chaque fois de véritables séismes. A l’évidence les électeurs, de droite comme de gauche, prennent un malin plaisir à faire tomber les sortants, à préférer les options radicales, les postures de dynamiteurs, les fiers à bras de l’idéologie. Au risque de très vite déchanter, se sentir cocus, trahis par ceux là-même qui leur ont promis la lune, quand la lune n’est pas là! L’histoire radote!

Plus prosaïquement, Fillon et Hamon partagent une même trajectoire. Venus des profondeurs du tableau, crédités de sondages misérabilistes à l’annonce de leurs candidatures, ils finissent par s’imposer face à des concurrents que sondeurs , médias et vox populi promettaient au plus bel avenir. Leur secret? Avoir su prendre la primaire par le bon bout. Et tenir le discours de la frange la plus radicale  de leur camp. Faire récit avec les peurs, les détestations, les aspirations  ou les chimères de leurs électeurs qui peuvent ainsi à peu de frais s’offrir le frisson du renouveau, la promesse de la belle aventure. Mais après? Après c’est souvent -toujours- le régime gueule de bois et bicarbonate, quand le candidat a fait sa mue et feint de découvrir le bilan, c’est-à-dire le réel.

Il y a pourtant une différence entre la droite et la gauche. A l’UMP on croit à la victoire, on veut gouverner et prendre sa revanche. A gauche, au sein de la « belle alliance », personne n’envisage réellement d’accéder au pouvoir, n’imagine pouvoir inverser le cours des choses.  Chacun joue là le coup d’après. la recomposition de la famille, le contrôle du PS ou de ce qu’il en restera… Les progressistes ne peuvent accepter ce Munich politique. Ils peuvent, nous pouvons nous ressaisir. Dimanche prochain, il sera l’heure de s’atteler à cette tâche nouvelle et pressante!

5 réflexions sur “D’une primaire, l’autre

  1. A ma connaissance, c’est la première élection où on a les pourcentages sans avoir le nombre de voix ! Or l’essentiel c’est le nombre de voix, le pourcentage étant seulement accessoire. jean paul damaggio

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis curieux et non anti parti socialiste. Je m’en moque comme un ex du PS. Mais comment explique-t-on la contradiction suivante :
    1/Gérard VILLEDIEU est inscrit sur vos listes et à priori non-votant car soutien des INSOUMIS et par conséquent de MELANCHON (j’ai quand même voté HAMOND pour qu’un accord soit construit avec MELANCHON)
    2/madame VILLEDIEU née FOUGEROUSE, votante volontaire pour le PS, ne l’est pas et a du être rajoutée sur une liste complémentaire.
    Cà fait jaser et confirme une certaine magouille que je limiterai à un débat d’un certaine gauche sans l’assassiner.
    Monsieur Gérard du PS soyez plus modeste et moins obsédé par le pouvoir J’ai été élu avec Jean POPEREN et nous étions relativement modeste et porteur, bien avant l’arrivée de MITTERAND « au pouvoir » d’une véritable conception du socialisme. Ah JAURES, BLUM, ROBESPIERRE… vous nous manquez beaucoup…GV

    J'aime

    • Pourquoi me fais-tu camarade insoumis un procès d’intention? Pour le reste, oui, à Moissac, le scrutin était sincère et transparent. Comme dans le département d’ailleurs. Il arrive, y compris lors des élections « officielles » qu’un électeur ait disparu des listes. L’important, c’est qu’il puisse voir reconnu son droit à voter. Si j’ai bien compris, pour la dame que tu mentionnes, ce fut le cas. Et pour dire un mot de politique, du rapprochement Hamon-Mélenchon auquel tu songes, je vais te donner mon point de vue. Mélenchon l’a dit, il le fera, il ne s’effacera pas devant quelque candidat de gauche que ce soit. Hamon peut-être le fera, mais dans ce cas, il demeurera un général sans troupe. Bref, nous finirons peut-être insoumis, mais avec la droite au pouvoir. Belle victoire…
      Un dernier mot: Robespierre te manque… pour faire quoi?

      J'aime

  3. Le commentaire de M. Villedieu me laisse bien perplexe et notamment son 1) et si je peux me le permettre, j’essaie de comprendre … ou de rectifier :

    « Gérard VILLEDIEU est inscrit sur VOS listes » :
    Ce ne sont pas LES listes du PS, ce sont les listes électorales des mairies fournies par la préfecture

    « … et à priori non-votant « :
    À cette primaire vote QUI VEUT, nul besoin de justificatif d’appartenance à un parti quel qu’il soit

    « … car soutien des INSOUMIS et par conséquent de MELANCHON :
    Libre à vous et nul ne vous le conteste

    « … (j’ai quand même voté HAMOND pour qu’un accord soit construit avec MELANCHON) » :
    Alors ? Ça valait le coup d’aller voter !!!

    Quant à Robespierre … C’est pour la Terreur ou le Comité de salut public ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s