Délinquance en hausse


Pas bons du tout les chiffres de la délinquance à Moissac ! En hausse de 8,22% en 2017,  si l’on en croit les statistiques de la gendarmerie. Atteintes aux biens, infractions économiques, violences intrafamiliales, tapages nocturnes, chacun en prend pour son grade.

Ce tableau est révélateur de la situation de notre ville dont la paupérisation saute aux yeux de tout un chacun. Les infractions économiques qui augmentent à proportion sont la conséquence de ces difficultés autant que le résultat du travail des services spécialisés. Les violences au sein des familles jettent une lumière crue sur l’état d’une partie de la population, désocialisée et en grande précarité psychologique.

Par ailleurs la délinquance de rue, tout aussi imprévisible que diffuse explique les chiffres correspondant aux atteintes aux biens, ainsi qu’aux vols à la roulotte. Cette progression est inquiétante au point de conduire la gendarmerie à lancer un cri d’alarme pour inciter les automobilistes à la vigilance.

Lors du dernier conseil municipal, nous avions interrogé l’adjoint en charge de la sécurité. Il s’était réjoui de la baisse importante des cambriolages sur la ville (moins 16,60%) se gardant bien d’évoquer tous les autres méfaits et incivilités. Or, Moissac dispose aujourd’hui d’une police municipale dotée de moyens conséquents en personnels et matériels. La ville a installé un parc de caméras que la majorité de droite avait présenté comme la solution aux problèmes de délinquance. Force est de constater que les résultats ne sont pas au rendez-vous. Et pour cause ! Certains de ces appareils, trop vieux ne fonctionnent pas correctement. Les plus récents ne savent pas  envoyer les images sur le réseau auquel ils ne parviennent pas à se connecter. Bref, tout ne va pas pour le mieux dans ce petit univers orwellien, au point que la mairie est incapable de dire combien de problèmes ont pu être évités ou résolus depuis le déploiement de ce dispositif.

Ne nous méprenons pas et ne faisons pas d’angélisme. Il faut une réponse policière et judiciaire à la délinquance. Mais il faut aussi en amont un traitement économique et social des facteurs déclenchants. Alors que ces phénomènes qui indisposent fortement la population sont mouvants, que leurs auteurs savent s’adapter vite et bien, il faut faire évoluer au même rythme nos réponses, et nos stratégies. Un ami me racontait il y a quelques jours comment il s’était fait dérober quelques centaines d’euros alors qu’il était en train de retirer un peu d’argent à un distributeur automatique. Une opération sans violence, en douceur, conduite de main de maître par deux adolescentes qui n’avaient pas froid aux yeux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.