La guignolade lepéniste


Les lepénistes sont sortis de leur longue hibernation. A deux ans des échéances municipales, les voilà en campagne sur le seul terrain qu’ils affectionnent : l’insécurité. Tracts, tribune libre dans le Petit journal, réunion publique, ils raffutent à tout va, convaincus de pouvoir ainsi gagner le cœur des Moissagais. Convaincus surtout que le sujet est porteur.

Il est vrai que la majorité de droite, aussi plurielle que les adjoints encore en exercice, est aux abois. Le déclin économique de Moissac, lié à une immigration nouvelle et visible, sera mis à son passif. Pour masquer cet échec patent, la voilà qui dans Moissac Mag s’aventure sur le terrain de l’immigration – elle avait déjà fait le coup en 2014 – expliquant cette fois les difficultés de la ville par la présence massive de populations « peu au fait des habitudes de vie occidentales ». Ce qui n’empêche pas le rédacteur de cette belle page de com, l’adjoint en charge de la sécurité, de s’attribuer un satisfecit sur toute la ligne.

Bref d’un côté la mairie qui dit « on a tout bon » et de l’autre le Rassemblement national qui fait la leçon à l’équipe municipale lui demandant moins de mots et plus d’actions. Rien de nouveau, toujours la même rhétorique : « tolérance zéro, arrêtés contre les attroupements… » encore un peu et l’ex FN va demander la proclamation de l’état d’urgence !

Mais les Moissagais doivent savoir que tout cela n’est qu’une guignolade. Et le malaise de certains de nos concitoyens, qui est bien réel, ne trouvera pas remède dans la seule politique du bâton. Le sujet est autrement plus complexe et demande un peu plus d’intelligence. Il oblige tous les acteurs locaux à revoir les dispositifs liés aux besoins de main d’œuvre dans le monde agricole, mais aussi les dispositifs sociaux, officiels ou pas. C’est un lourd et délicat travail. Ce qui n’interdit pas dans l’intervalle aux médiateurs de quartiers, aux associations et en dernier recours à la police, nationale et municipale d’occuper le terrain et de veiller au grain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.