11 novembre 2018


Comme elle est impressionnante la liste, la longue liste des morts, des enfants de Moissac fauchés par la Grande Guerre. Ce matin du 11 novembre 2018, sous un timide mais encourageant soleil d’automne, chacun d’eux fut évoqué, comme ramené à nous un court instant, honoré parce que nommé publiquement devant quelques cinq cents Moissagais, de tous âges, et de toutes origines. La cérémonie à laquelle participaient très nombreux les enfants des écoles, ils ont chanté a capella la Marseillaise, ne manquait ni de solennité, ni de panache. Elle fut conclue par le passage au-dessus du Tarn d’un Breguet 14, construit à 8000 exemplaires et qui dès le début du conflit, servit d’avion de reconnaissance et de bombardement.

Les discours en ce centième anniversaire de l’armistice ont parlé de paix, et des craintes que l’état du monde suscite, mais ils ont aussi et c’est bien le moins, évoqué la souffrance, les indicibles souffrances de ces soldats, de tous ces soldats dont on peine à comprendre aujourd’hui comment ils ont pu accepter un si funeste sort. Certes, il y eut bien quelques rébellions, quelques mutineries, vite réduites par la répression militaire, mais dans leur immense majorité, les poilus, les familles, se sont résignés plus ou moins facilement à cet immense sacrifice. Une très touchante exposition, dans la salle du Moulin de Moissac raconte, à partir de documents fournis par les familles moissagaises, un peu de ce quotidien des tranchées et du vécu de l’arrière, dans ces villes et villages de nos campagnes dont les monuments aux morts racontent dans leur silence de pierre le terrifiant tribut payé aux nationalismes belliqueux.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.