Moissac naturellement: et la Mégère?


 

 « Il fait bon vivre à la Mégère, même si le quartier doit faire face à quelques difficultés. Il y a maintenant une boulangerie. Il y a un comité de quartier très dynamique qui fait le lien avec les autres comités de quartier de la ville. C’est un lien important avec les habitants ».

Le public, une quarantaine de personnes, a approuvé les mots d’introduction de Christine Fanfelle. Puis la salle a pris la parole. Voici donc en substance, les propos des habitants:

  • Les chemins sont abandonnés – On marche dans la boue lorsque l’on se promène.
  • Comme habitant de Lizac on se sent à l’écart de la ville
  • La signalisation n’est pas adaptée. Exemple la limitation de vitesse par rapport à la configuration de la route. J’ai envoyé un courrier à la Mairie je n’ai jamais eu à ce jour, de réponse.
  • Les bulgares sont un problème – Ils sont bien conseillés pour faire valoir leur droit.
  • Pour les jeunes, il n’y a pas d’endroit pour se retrouver entre eux, même en ville pour se distraire.
  • Pour emmener les petits à l’école, il faut prendre la voiture, et pour les adolescents c’est la galère pour se déplacer.

Le dialogue tranquille mais sérieux a permis à nos colistiers présents de mettre en lumière certains aspect notre programme.

Oui, il y a un problème de voirie, des nids de poule comme dans beaucoup de ville, nous aurons donc à améliorer le service rendu. Nous nous sommes fixés un objectif: répondre à tous les citoyens qui écrivent à un service municipal ou à élu. On se doit de répondre en expliquant si la réponse est négative. Nous voulons aussi favoriser les déplacements, doucis possible. On encouragera la pratique du vélo en créant des pistes cyclables, on fera campagne pour le développement co-voiturage, ce qui ne nous empêchera d’aménager, après consultation des habitants, les axes majeurs de nos quartiers qui en ont souvent besoin. Même loin du centre, nos quartiers périphériques doivent se sentir partie intégrante de la ville et cela passe par un bon niveau d’équipements.

Les Bulgares, ce n’est donc pas qu’un problème de centre ville. Ce qui est sûr, c’est qu’on en a besoin, ils travaillent pour l’agriculture. Il faut donc se donner les moyens de les accueillir, pour leur indiquer leurs droits, mais surtout leurs devoirs. Notre intention est de mettre en place un Bureau d’accueil, d’orientation, de contrôle et de suivi de ces populations. Nous voulons connaître dans quelles conditions ils sont logés, quels sont leur contrats de travail. Nous appliquerons la loi, le Permis de louer. Nous veillerons au respect de l’obligation scolaire Nous développerons les cours de français pour les adultes, notamment les femmes.

Nous voulons poursuivre l’aménagement des berges du Tarn, avec un parcours santé, où les familles, les enfants, les adolescents pourront se retrouver, bénéficier d’équipements adaptés. A ce jour à Moissac il n’y a aucun endroit avec des équipements pour les jeunes, aucun lieu aménagé pour les adolescents. Nous pensons nécessaire d’ouvrir en centre ville, mais aussi dans les quartiers, des espaces jeunes, gérés par eux. Ces créations pourraient d’ailleurs échoir aux Comités de quartiers qui répétons le bénéficieront d’un budget délégué.

Le programme, La liste,  www.moissacnaturellement.com
Soutenez-nous en vous abonnant à nos réseaux sociaux
Suivez nos actualités vidéo

 

2 réflexions sur “Moissac naturellement: et la Mégère?

  1. la « les bras m’en tombent » comme vous disiez dans un post précédent :
    je lis en effet sur votre dernier tract :
    « création d’un cinéma de plein air au camping du bidounet » ???????????????????
    la , je m’interroge !!!! ignorez-vous donc qu’il existe un Cinéma à Moissac ????????????
    ignorez-vous donc que le gérant à les plus grandes difficultés pour faire que ce lieu de loisirs
    puisse continuer à exister ?????? Ignorez-vous donc que la multiplication des attractions « de plein air » que la multiplication des supports écrans sous toutes les formes constituent une concurrence exacerbée qui vide les salles d’années en années ??????????????
    Comment un candidat au poste de Maire peut-il s’attaquer à l’unique Cinéma de sa ville ????
    de surcroît le seul établissement de loisirs ouvert toute l’année ???????????????
    Ne pensez-vous pas plutôt qu’il faille rechercher , proposer des solutions pour lui venir en aide , pour faire que ce commerce (comme tant d’autres) ne ferme ses portes définitivement , contraignant les Moissagais à aller à Montauban ?

    J'aime

    • Mais pas du tout; je crois qu’il faut créer des événements pour retenir nos touristes et si vous avec bien lu, je propose que la prise en charge d’une telle opération revienne à La Bobine et à notre cinéma. je n’ai pas l’intention de demander à la mairie d’être diffuseur de films.Et je vous rassure, j’ai bien l’intention de faire vivre notre cinéma dont je mesure l’importance (et là je suis d’accord avec vous)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.