Moissac naturellement: et Confluence?


La folle journée. Mais quelle journée ! Début d’après midi, première alerte. Les confrères parisiens, qui ont leurs entrées à l’Elysée, constatent une effervescence inhabituelle autour du Président. Les mieux informés parlent de décisions spectaculaires. 17 heures, le JDD publie sur son site une information laissant penser que les élections municipales pourraient être reportées. 17h30, coup de fil de l’Elysée ! Mais non, je blague, mais un autre confrère me dit que rien n’est sûr.

Chez « Moissac naturellement », on décide de maintenir la réunion, au moins jusqu’à 20 heures. On attend de savoir ce que va dire le Président. Mais on se doute bien, que vu la situation, les Moissagais seront devant leur télévision. Dès le matin, nombre de nos amis s’étaient excusés par avance, leurs médecins leur ayant déconseillé les réunions publiques. Pour ajouter au paysage, il pleuviote sur Confluences. Pas de quoi inciter les électeurs à braver ce début de nuit. 20 heures. Macron parle. Après consultation des partis politiques représentés à l’AN et au Sénat, il maintient le scrutin. Ouf ! A Confluences où la liste est présente en bon ordre, on se ronge les ongles. Viendront-ils ? 20h30, les Moissagais arrivent, tout doucement. Par petits paquets. On décide de prolonger l’attente, de donner le temps aux gens de venir. Attente récompensée, juste avant 21h, on compte une petite centaine de personnes sagement assises devant la scène.

Vu les circonstances, ce n’est pas si mal, chacun chez nous pousse un ouf de soulagement. Cela aurait pu être pire. Musique ! Séverine Laurent ouvre le bal et explique gravement la situation à l’auditoire. Puis, comme dans une revue bien réglée, chaque colistier entre dans la lumière, pour se présenter. Un petit ballet qui fait toujours son effet. Ce soir, les premiers seront les derniers. C’est mon cas. J’en remets une petite couche sur la situation et j’égrène mon pédigrée. Je rappelle mes engagements qui remontent à mon adolescence et les valeurs qui m’ont toujours guidé : progrès, justice sociale, fraternité citoyenne. Non, je n’ai pas changé.

Je m’éclipse, pour laisser mes camarades (on disait comme ça avant) présenter les grandes lignes du programme. Je vous épargne ce moment, notre programme est partout, sur notre site, sur les réseaux sociaux et même sous forme papier. Pour ce premier tour, nous avons distribué près de 20 000 tracts, rencontrés plus de 500 moissagais dans nos réunions de campagne.  Le public est attentif, la soirée se prolonge, les orateurs se succèdent, révélant des personnalités différentes. Mais toutes et tous y mettent tout leur cœur.

Vient ensuite, pour conclure, mon intervention. Quinze minutes de discours, pour dire notre attachement à l’intercommunalité, pour souligner l’attitude de la presse qui globalement nous a été hostile. Toujours pas d’ITW dans le quotidien régional. Pour parler de nos adversaires.

Les héritières d’abord, anciennes adjointes du maire sortant. Sœurs ennemies d’une droite qui a laissé dépérir Moissac. Et dont les programmes témoignent de l’incapacité à se projeter sur l’avenir. Nos voisins de gauche ensuite qui font de la carte jeune un étendard ; convertis sur le tard au dégagisme alors qu’ils alignent à peu près autant d’anciens élus que les autres listes. Spécialistes à leur manière du marketing politique, grimé de démocratie participative. Enfin le RN, notre ennemi. Canal nostagie. Pour notre ville, un violent projet de régression dans un gant de velours. Des promesses irréalisables, un monument de démagogie ! Une gifle à l’histoire de notre ville, à ses valeurs de tolérance, d’ouverture aux autres.

Personne n’en doutait, la soirée s’est terminée sur un appel à voter, à bien voter, à voter pour « Moissac naturellement ». Nous avons un programme solide, cohérent, faisant du développement durable non pas un gadget à la mode mais un véritable outil de progrès économique et social. Applaudissements et verre de l’amitié. Ce fut au final une chaude soirée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.