Et maintenant les législatives


Comme je l’écrivais plus bas : Le Pen confirme. Mais se tasse. Au premier tour elle comptait 653 voix d’avance sur Macron. Lors de ce second tour, il n’est plus qu’à 290 voix de la candidate d’extrême droite qui l’emporte cependant sur la ville avec 52,56%. Moissac qui n’a pas la palme du vote Le Pen, Castelsarrasin a fait mieux, ne se comporte pas de la même manière d’un bureau à l’autre. Montebello s’était déjà distingué le 10 avril, cette fois le Sarlac fait de même, préférant Macron à Le Pen. D’une courte tête il faut bien le reconnaître. Mais ce choix majoritaire, effectué aussi par le Centre culturel témoigne que l’électorat Macron n’est pas si mal réparti que ça au sein de la population moissagaise. Le Sarlac pour faire court est plutôt « prolo » et aux origines très diverses. Montebello offre un peu les mêmes caractéristiques quand Le Centre culturel s’affiche plus « bourgeois »

Il n’en va pas de même avec le département. Il fait tache bleu marine sur la carte de France, avec une trentaine d’autres qui ont basculé. La situation est ici bigrement problématique, car le résultat de la présidentielle confirme ce qui scrutin après scrutin se dessinait : un lent et profond glissement du radical-socialisme cassoulet vers un populisme étriqué, une sorte de maurrassisme qui ne dit pas son nom.

Un département à la dérive

Il faut dire les choses comme elles sont. Ce département n’est pas une victime du mondialisme. Il n’est pas un sinistré industriel. Pas même le souffre-douleur de la PAC. Bien au contraire. Son agriculture, secourue régulièrement par l’état, encore il y a quelques semaines à l’occasion des gelées de printemps, bénéficie à plein des subsides européens. Son marché est sans frontière comme sa main d’œuvre. Ce qui n’empêche pas ces bons patriotes de voter pour la préférence nationale et le localisme. Le Tarn et Garonne n’est pas non plus le rejeté de la République. Les services publics, par le biais de « France Service » sont à portée de n’importe quel endroit reculé du territoire. Les déserts médicaux n’y sont pas plus arides que dans les départements voisins. Et le secteur hospitalier va disposer d’ici deux à trois ans, à Montauban, d’un centre à la hauteur des besoins de la population du département. Sans oublier le TGV enfin lancé après des années de tergiversations locales.

Un camouflet pour Barèges

Heureusement, Montauban fait exception dans ce paysage idéologiquement sinistré. La ville a rejeté massivement Le Pen, comme beaucoup de centres urbains. Il faut dire qu’à proximité de Toulouse, elle profite à plein de l’expansion de la métropole. Montauban envoie à l’occasion de ce scrutin un camouflet à sa maire qui n’avait pu s’empêcher de confier à la presse son penchant pour la candidate RN.

La grande tambouille des législatives

C’est dire que ce grand chambard tarn-et-garonnais annonce des élections législatives pour le moins compliquées. La gauche officielle, radicaux et socialistes qui tiennent les deux circonscriptions, va devoir faire face à de redoutables adversaires, l’extrême droite bien sûr, mais aussi les insoumis qui ont réalisé à Moissac mais surtout à Montauban de très bons scores. Vont-ils imposer leurs candidats à la gauche canal historique totalement défaite? Pour l’instant les négociations nationales piétinent et faute d’accord, les deux députées sortantes pourraient bien se trouver en face de mélenchoniens affamés. Confrontées à une telle perspective, vont-elles, tenter un rapprochement avec la majorité présidentielle ? Cette dernière tarde à donner ses investitures, ce qui alimente toutes les rumeurs. Mais trois noms circulent déjà sur la 1° circonscription. Territoire de Progrès, l’aile gauche de la macronie, défend la candidature de Catherine Simonin, dentiste, ancienne collaboratrice d’Axel Kahn à la Ligue nationale contre le cancer. Sur la 2° circonscription, l’horizon semble plus dégagé, Alexandre Chavarot, spécialiste du financement de projets de développement durable a le soutien des composantes locales de la majorité présidentielle. Mais que vont décider les états-majors nationaux, alors que la droite LR, quoiqu’en miettes, sera probablement présente dans les deux circonscriptions.

Lopez renonce

Mais à droite de la droite, la 2° circonscription s’annonce comme un champ de bataille inédit. Le maire de Moissac, ex RN, imprudemment rallié à Zemmour pour se déclarer in fine divers droite, allait-il, fort de ses succès récents, tenter la députation ? Ce sera non ! Il vient de l’écrire arguant de son attachement indéfectible à sa ville. Ce n’est pas un renoncement, ne nous y trompons pas, tout au plus une manœuvre tactique pour apparaître comme le sage de la droite extrême, le futur parrain d’un rassemblement qu’il appelle de ses vœux. La rumeur annonçait dans cette circonscription le parachutage de Marion Maréchal. Sans fondement ! En revanche, Romain Lopez pousse son candidat, inconnu au bataillon sauf peut-être à Castelsarrasin. De son côté Marine Le Pen qui n’a pas renoncé vient d’adouber un conseiller régional, Julien Léonardelli, adepte du tourisme politique. Deux candidats d’extrême droite pour le prix d’un ! Cette division profitera-t-elle au candidat de la majorité présidentielle, Alexandre Chavarot ? Trop tôt pour le dire, toutes les cartes ne sont pas encore sur la table.

Une réflexion sur “Et maintenant les législatives

  1. Une petite précision pour la candidature FN-RN.
    Mr Léonardelli ne sera pas adoubé par la Le Pen.
    Cette dernière parachute sur la circo la sœur de son beau frère Philippe Olivier , député européen et époux de Marie Caroline Le Pen

    Encore un peu plus de mépris pour les militants tarn et garonnais et pour le maire exRN-FN et désormais droite diverse .

    L’intérêt étant aussi bien entendu , non pas d’avoir un député possible mais bien évidemment le financement de la boutique familiale., 17 000 à 20 000 voix à 1, 60. € par an pendant 5 ans .

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.