Le changement c’est pas maintenant


Le sénat invente l’exception républicaine. En refusant de s’appliquer à lui même la loi sur le non cumul des mandats, le sénat s’exonère des grands principes républicains, entre autres celui qui veut qu’une loi s’applique à tous et que chacun est égal devant la dite loi. Gageons que si ce texte restait en l’état, le Conseil constitutionnel aurait son mot à dire. On savait que le Sénat cultivait son esprit de modération, on ne savait pas à quel point il pouvait être conservateur, voire ringard comme disait non sans provocation une des émissions de la chaîne de télévision Public Sénat.
Encore un mot, le nouveau découpage cantonal n’est pas encore officiel, mais les premiers retours du ministère de l’Intérieur laissent penser que l’exercice va décevoir. Par exemple, Boudou serait rattaché à Valence d’Agen… Attendons la carte définitive pour en tirer tous les enseignements politiques… Mais ça s’annonce mal!

Une réflexion sur “Le changement c’est pas maintenant

  1. Oh la honte!! Les senateurs , avec en tête de gondole, notre roitelet tarn et garonnais , roi des cumulards, ont fait très fort !! faire voter une loi dont on s’exclu soi meme!! Oh que c’est pas beau! Oh le bel exemple de democratie ! oh le bel exemple de discipline republicaine pour eux qui n’ont que ce mot à la bouche ! Y en a encore une qui va etre contente avec ça c’est la Marine…bingo ! Merci jean Michel.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s